Info du Jour : Pas d’abonnement car publication automatique toutes les semaines

60 – Voile de l’oubli : Pourquoi, Quand et Comment (1/2)

Cela fait 17 ans que je vous parle du voile de l’oubli en disant qu’il est là et que l’on doit faire avec mais jamais je ne vous ai raconté le pourquoi de son utilité, quand il a été mis en place mais aussi le comment.

La raison en était fort simple : je ne le savais pas. C’est donc une découverte récente qui m’a fait exploser de joie dans le sens où d’un seul coup tout est devenu clair comme de l’eau de roche. Ce faisant cela répond à des tas de questions que beaucoup de croyants se posent.

C’est du style « Pourquoi Dieu qui est tout amour permet-il qu’il y ait tant de souffrances sur terre ». « Pourquoi la maladie et la mort, le péché et bien d’autres symptômes désagréables ». La seule chose qui relie toutes ces questions existentielles est tout bonnement des réponses super évasives qui te laisseront toujours sur ta faim et cela quelles que soient les religions et philosophies.

C’est donc une conférence coupée en 2 parties. Je vous propose donc la première partie qui annonce très clairement que ce voile de l’oubli est d’abord le fruit d’une expérience ici-bas sur Terre ou ceux qui l’ont mise en place n’avaient absolument aucune idée de ce que cela allait donner.

Ça tombait bien puisque la Terre était déjà complétement isolée de la Création car mise en quarantaine suite à viol de la première distorsion primale. Puis, avec le temps, c’est carrément notre système solaire qui y a été mis. C’est dire combien on était devenu un poison pour notre galaxie.

Il y a donc eu des correctifs suite à de nombreuses impasses « mortelles » car dégénératives biologiquement (vieillissement accéléré et maladie/mort à tous les coins de rue). La pose de ce voile de l’oubli a donc pris un temps certain pour en arriver à ce que l’on connait aujourd’hui dans notre quotidien.

On peut donc comprendre pourquoi l’humain courre après l’immortalité. Hé oui avant le voile on était tous des immortels et après cela a été la totale Bérézina et on ne s’en est pas encore remis malgré toute la science des blouses blanches.

Dis autrement, vous pouvez quasiment mettre au placard toutes les solutions matérielles pour devenir immortel. Cela ne pourra se faire que de l’intérieur par justement la suppression graduelle de ce voile de l’oubli et cela dans le temps imparti d’une vie… Il ne faut donc pas trainer en remettant continuellement au lendemain.

Je ne vous cache pas que la découverte de cette info dans l’enseignement de Ra a été un gros déclic personnel et j’espère que cela sera de même pour vous.

En résumé, il faut comprendre qu’il y a eu un « Avant le Voile » où tout était super cool et un « Après le voile » qui a fondamentalement tout changé puisque devenu quasiment le contraire.

Aussi dans la seconde partie de cette conf, j’aborde plus précisément quels ont été les nouveaux challenges mais aussi les nouvelles aptitudes qu’il a fallu que l’on développe.

En forçant le trait, avant on naissait avec une une cuillère en or dans la bouche (en gros tout t’es donné sans que tu fasses le moindre effort) et après tu nais dans un environnement hyper hostile où il te faudra même imaginer et fabriquer une cuillère en bois…

Sacrée aventure qui explique l’ampleur du merdier ici-bas. Alors qu’avons-nous gagné à ce jeux ? C’est ce que je vous propose dans le prochain article.

Dernières Publications

Commentaires

10 réponses

  1. Tout est un mal pour un bien dans l’accélération de notre éveil et une expérience incommensurable : Les sombres de la cabale et leurs dirigeants reptiliens et gris et le voile de l’oubli qui nous ont fait gagner des millénaires et en plus on aura appris des leçons qui nous éviterons de retomber dans les mêmes travers. En plus on aura grandement aidé le Sans Nom à prendre conscience de ce qu’il n’est pas… Quel apport pour la Création et l’enseignement général de toutes mes consciences. Même les gros et reptiliens en tireront quelque chose. Déjà avec les retours de bâtons actuels pour leurs empires et le fait de s’être hybriidés et entrer en contact avec des êtres humains qui ont un corps sentimental, des émotions etc…

  2. Que l’on soit des 2 milliards de terriens ou originaire de mars ou galactique, je pense que cela n’a plus grande importance à notre époque puisque qu’on a allègrement mélangé nos ADN depuis tous ces millénaires passés…

  3. Je pense que c’est l’un dès cours lès plus important pour moi merci vraiment pour ses informations

    Gratitudes à vous deux

  4. Merci Laurent
    oui, un grand Jeu où, en acceptant les règles que l’on a créées, on devient plus grand-e, plus fort-e. Peut-être allons nous découvrir que le  » Nous « , que nous devenons, aura fort à faire pour la suite… ?

  5. Merci Laurent pour ces nouvelles infos! Par contre, une question me titille, les Atlantes étaient des Martiens, mais les Atla-Ra qui semblaient être des « justes » et qui maintenaient ou essayaient de maintenir cette civilisation dans les lois de l’Un ou dans l’équilibre, ils étaient quoi? des Martiens qui avaient réussi à se reconnecter ou autre chose? Des êtres venus d’ailleurs pour permettre aux Atlantes de se repolariser vers le service à autrui?… Je ne suis pas tout à fait dans le sujet, mais bon, je te laisse voir si tu réponds ou pas 😁
    En attendant la SUITE…, merci à vous deux! 🥰😉

    1. Est-ce que les Français sont tous de la même origine ethnique ? C’est idem pour les Atlantes : il y avait plusieurs origines car penses-tu que tous les martiens étaient identiques génétiquement ? Bref, il serait bon de comprendre qu’il y a forcément mixité pour trouver un équilibre viable. Cependant il y a des cultures, des mentalités. On le voit bien actuellement, les gouvernements essaient de nous inculquer une nouvelle façon de voir le vie (LGBT++++) alors que génétiquement c’est un brassage de dingue.

      Donc globalement les martiens étaient belliqueux mais il y avait forcément un delta entre les plus belliqueux et les moins belliqueux. Bref, il serait d’arrêter de vouloir mettre tout le monde à la même enseigne. Si tu prends la Birmanie où chaque citoyen doit passer plusieurs années de sa vie comme moine bouddhique, il serait normal de penser que ce pays devrait être en totale paix et pourtant c’est dictature sur dictature. Donc dans une même société et même avec des bases très très pacifiques, la violence et les boucheries sont quand même présentes. C’est tout simplement le jeu de la polarité.

      Ainsi bien que les Atla-Ra étaient des « moines-ingénieurs » faisant tourner la machine car en totale Service à Autrui, cela ne semblait pas arrêter la polarité opposée du Service à Soi qui finalement voulant posséder tous les pouvoirs ont carrément détruit toutes les civilisations à la surface de la planète. Secundo, il y a toujours 8% de missionnés dans une population pour que ça avance et évidemment les Atla-Ra faisaient parti des missionnés parce que sinon les 92% restant n’auraient tout simplement jamais atteint un tel niveau d’évolution.

      Aujourd’hui, on se retrouve donc au même point : une minorité qui veut dominer une majorité mais qui sont entravés par des missionnés qui font leur taf pour quand même faire avancer les choses vers la prochaine étape/classe.

  6. Oui, Laurent, merci à toi, j’aurais pu entrevoir la réponse et je savais bien que la question émanait de mon mental « inférieur », c’est d’ailleurs là que se trouvent toutes les questions… mais ta réponse ne sera pas inutile, même si elle semble répétitive 😉 A tout bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Attention : Tous les commentaires sont modérés alors inutile de vous attendre que votre commentaire soit publié instantanément alors ne le faites pas en double ou en triple en pensant que c’est un bug informatique. Merci d’avance.

Cette mesure est prise afin d’éviter la dérive inévitable vers le manque de respect envers ce site et tous ses lecteurs. Nous savons tous que la haine, l’agressivité par l’attaque ne sont que des réactions  mentalo-égotiques dûes à la peur du changement. Ces commentaires seront donc systématiquement non publiées.