Info du Jour : Pas d’abonnement car publication automatique toutes les semaines

Contact au-delà de la Petite Voix

Je viens de recevoir une demande que je trouve très intéressante car je suppose que beaucoup d’entre vous l’ont aussi en tête même si ce n’est pas aussi clair et défini, la voici : « mon souhait caché serait un cours/enseignement pour appréhender concrètement comment se déroule la connexion consciente/intuitive avec une partie de SOI plus vaste que la petite voix. »

Voilà le genre de question qui me plait parce que c’est une demande ultra légitime de tout être qui est en recherche « spirituelle » c’est-à-dire dans l’intention d’aller encore plus vers sa propre essence. Voilà le seul et véritable chemin du marcheur qui a compris que via son incarnation le Sans-NOM désire se découvrir lui-même.

En effet qu’est-ce que votre Petite Voix sinon le point d’entré, la première marche de l’escalier, qui nous mènera là où on est attendu par Le Créateur de toutes choses. Voilà pourquoi dès l’origine ce Créateur s’est multiplié à l’infini à l’identique offrant ainsi à chaqu’Un d’entre nous la même capacité mais aussi le même objectif fondamental de savoir qui il EST.

Nous sommes tous connecté a notre Petite Voix (la nounou dans mon enseignement) car aucun bébé ne pourrait survivre seul et sans aide de l’extérieur. Alors autant en naissant dans un corps biologique vous allez avoir à faire avec vos parents biologiques (d’abord le féminin puis ensuite le masculin) autant il en est ainsi pour votre Étincelle d’Esprit.

D’abord vous serez en contact avec cet aspect féminin (votre Petite Voix – la nounou – maman) pour ensuite découvrir l’aspect masculin (votre Soi Supérieur – le majordome – papa).

Ça commence donc par le doux, l’enveloppant, le tout amour, la pleine acceptation, le don inconditionnel, la courbe et puis il y aura la découverte de la rectitude, des règles, de l’autorité pour être en accord avec le milieu environnant ce qui vous permettra de vous développer dans une certaine forme de sécurité.

Ces deux pôles sont indispensables à l’équilibre final car si l’un manque alors ça va devenir très vite compliqué. Ainsi « extérieurement » dans l’espace et le temps nous avons des parents (ou substituts) biologiques mais « intérieurement » dans le non temps nous avons aussi des parents vibratoires.

Ils ne sont pas fait de matière mais de conscience. La conscience n’est que l’aspect féminin d’un chose dont le côté masculin s’appelle l’Esprit. C’est un couple, un binôme d’expression que l’Humanité utilise pour ce faire comprendre.

Ainsi dans la version de la 3ème densité (la 3D) où le mental analytique prédomine, on parle d’esprit, d’Etincelle d’Esprit, de Particule d’Esprit, de germe Christique car c’est plus facile à emboiter des petits cubes dans des cubes plus grands.

C’est de la géométrie, de l’encapsulage qui nous donne l’illusion de séparation. On voit chaque musicien et on lui donne une note de popularité. Ainsi dans un orchestre, il y a un piano mais 20 violons, 5 clarinettistes et 3 tambours. En électricité, on sait le nombre de composant et leurs puissances respectives.

Par contre, dans la version de la 4D (le cœur – la vibration) il est difficile d’emboiter des petits morceaux de conscience dans des consciences plus grande car c’est à l’image du magnétisme. Tous s’ajoutent les uns aux autres dans un mélange total. Dit autrement, on ne regarde plus l’instrument (vision analytique) mais plutôt le résultat vibratoire (la musique).

Donc la conscience est une musique possédant sa propre et unique mélodie qui s’ajoute et se mélange à tout ce qui existe et qui est le Sans-NOM (le chef d’orchestre de toutes les formes de vie). Alors essayons d’y voir plus clair par une petite métaphore hyper simple bien qu’extrêmement puissante : l’eau.

Lorsque vous voyez un nuage, vous pouvez le nommer car il est séparer des autres sinon vous auriez un ciel couvert et uniforme. Ce nuage a-t-il une personnalité, un nom, une existence ? Pourtant il vit sa vie avec un début et une fin. Est-ce lui qui forme les gouttes d’eau qui le constitue ou est-ce les gouttes d’eau qui lui donnent existence ?

Cette problématique parait simple dans son énonciation et pourtant elle recouvre plein de paramètres qui font que cela existe. Cela va dépendre donc de la chaleur (pour l’évaporation), s’il y a de l’eau quelque part (hygrométrie), de la pression atmosphérique, de la force du vent, etc… Et puis, il y a tant de formes de nuages différents que nous avons classé en famille et pourtant même dans la même famille aucun n’est identique à l’autre.

Alors quand vous regardez un nuage, il est d’abord unique dans sa forme et selon la couche liée à l’altitude, il aura des formes différentes pourtant tous sont constitués d’une seule et même élément : de l’eau. Ces nuages sont donc des regroupements qui se font selon certains critères qui font que le nuage semble se tenir lui-même.

Dans le vocable courant on appelle cela un égrégore tout bêtement. Ces égrégores sont des morceaux de conscience ayant leur propre vie mais qui sont dépendant de d’autres forces comme les vents, la saison, les tempêtes solaires, les éruptions volcaniques, etc…

En vérité, ils sont le reflet de l’état émotionnel de toutes les formes de vie peuplant cette planète. Ils sont en quelque sorte le témoin physique mesurable de quelque chose d’impalpable mais pourtant présent.

Chaqu’Un de nous est une goutte d’eau en incarnation qui va subir la loi du cycle de l’eau (début/fin, évaporation/condensation/chute) qui donnera l’illusion de la vie extérieure mais qui, en vérité, est totalement intérieure.

Ainsi lorsqu’un marcheur, une goutte d’eau, désire allez vers son essence, c’est qu’il a perçu consciemment que l’aspect extérieur n’est que la conséquence de quelque chose d’intérieur, de caché. La spiritualité (la découverte de l’esprit) est le mot qui a été plaqué dessus afin de le mettre dans un petit cube facile à manipuler conceptuellement par le mental.

Alors mon frère, mon ami, ton Soi Supérieur est à l’image d’un nuage qui lui-même est compris dans un grand groupe de nuage appelé Esprit Directeur qui lui-même est soumis à la météo de plus grand que lui.

Comprends alors que la communication avec ton Soi Supérieur ou ton Esprit Directeur n’est pas une histoire identique d’un individu à un autre, d’une hiérarchie à une autre car sans les gouttes d’eau aucun nuage n’existe.

Comprends que ce n’est qu’à travers ton incarnation que le reste existe. Tu es vraiment celui qui est à la base de l’existence de tout ce qu’il y a au-dessus. Ainsi si je reprends l’image de l’orchestre, ce dernier n’existe que parce qu’il y a des instruments de matière qui individuellement sont « manipuler » par des musiciens.

Cette musique jouée par chaque musicien s’appelle l’êtreté tout simplement. Hé oui le Sans-NOM est d’abord et avant tout une êtreté composée d’infinité de mini-êtreté qui a chaque instant modifie les conditions environnementales l’emmenant dans une direction plutôt qu’un autre.

Ainsi communiquer avec ton Soi Supérieur (SS = celui qui va te ramener à la Loi Une) n’est ni plus ni moins que te dégager de l’emprise de ton mental-égo. Dit autrement, comme ton mental-égo ne peut être vaincu par lui-même puisqu’il ne veut absolument pas mourir, c’est en passant dans la dimension au-dessus (la 4D, le vibratoire) que tu vas par ton êtreté pouvoir rendre possible un meilleur contact.

Comprends bien que cela ne se fera pas d’un coup de baguette magique et que ce sera à l’image de la grenouille dans la gamelle sur le gaz. L’eau montera progressivement et si lentement que ton mental-égo (la grenouille du bénitier de l’illusion) se fera cuire gentiment jusqu’à trépas.

Ainsi au fur et à mesure que tu seras dans ta véritable attitude de la Loi Une, les jacassements de la grenouille se feront de plus en plus faible, découvrant ainsi que quelque chose change en toi lentement et irrémédiablement. Ta façon de voir les choses, ton état de paix intérieure, ta capacité d’y voir plus clair te démontreront qu’en vérité tu es de plus en plus en connexion avec ton Soi Supérieur.

Il n’y a donc pas comment je dois faire pour rentrer en contact mais plutôt comment je vais acter pour désengorger le couloir d’un intrus appeler le petit égo ou soi « inférieur ». Je rappelle que inférieur et supérieur sont là pour désigner une fréquence et non une hiérarchie de pouvoir, de maitre ou d’esclave.

Voilà pourquoi je me suis permis d’étager les différents niveaux d’Esprit (étincelle, particule ou germe) car ils correspondent en vérité à une géométrie vibratoire (double-tétraèdre, dodécaèdre et icosaèdre). Ces formes géométriques « christallines » sont les formes qui permettent d’atteindre des fréquences/densités en totale résonance avec les vibrations de la Loi Une.

En d’autres termes, plus tu élèves ta fréquence par une êtreté/intégrité de chaque instant et plus tu peux alors rentrer en résonance avec des parties plus proches du Sans-Nom. Ce faisant, un fois atteint un certain niveau vibratoire alors le Sans-NOM prend conscience de toi et il peut alors bénéficier de petit diamants de conscience que tu pourras lui offrir grâce à cette expérimentation unique que l’on appelle l’incarnation.

En tant que goutte d’eau tu es à la fois la fin et le début, l’instrument (ton corps biologique) le musicien (ton êtreté, tes intentions) jouant la partition désirée par le nuage (ton Esprit Directeur) qui lui-même est orienté par le Sans-Nom.

Tu vois, tout est simple et quand tu auras ressenti cela en ton cœur, que tu marcheras avec confiance vers l’inconnu (car le doute est la pire saloperie dans cette affaire), tu seras un enfant mon fils, un enfant de « l’Uni – vers » qui n’a qu’un seul objectif : retrouver ses origines.

Dans la Loi Une cela s’appelle « Le Mystère » et tant qu’il ne sera pas résolu alors La Création continuera d’exister car c’est son but unique et ultime.

Dernières Publications

Commentaires

20 réponses

  1. Effectivement vu sous cet Angle je ne l’avais pas vue comme ça …
    Je vais le Relire encore plusieurs fois !

    MERCI Laurent & Corinne 🙏 🔥💚

  2. Salut Laurent, il m’arrive de libérer les consciences emprisonnées dans les nuages. Ai-je raison de le faire ?

    1. Je ne peux pas répondre à ta question car c’est à toi seul de le savoir. C’est à toi d’en porter la responsabilité en tant que Créateur Incarné et secundo cela violerait la 1ère loi de la Loi Une. J’y reviendrai là-dessus.

  3. Bon, eh bien, il serait sans doute souhaitable de proposer au mental égo qui conduit le véhicule de s’asseoir à la place du passager et de profiter du paysage, pendant que le véritable chauffeur reprendrait sa place et nous conduirait complètement « safe » vers notre unique but, la redécouverte de qui nous sommes au travers d’une nouvelle expérience, les retrouvailles avec la conscience divine au travers de notre propre conscience en nous en laissant pénétrer, si j’ai bien compris… En tout cas, encore merci Laurent, chaque éclairage est le bienvenu et nous porte ou nous élève 🥰

  4. Attention quand vous lisez les canalisations de la Loi Une, l’entité répète des milliers de fois « je suis Ra » ce qui dérange fortement la partie libre de nous qui ne veut aucun formage de quelque sorte…
    C’est à nous de choisir nos mantras et ce n’est à personne de nous faire raisonner au diapason d’une entité si évoluée soit elle.

    Répéter énormément d’être fois une phrase l’imprime dans notre subconscient et peut influencer. En plus demandez à votre petite voix sur quoi résonne l’onde « Ra »

    1. Oui cela m’a aussi fortement dérangé lors de la première lecture il y a quelques années. Mais cette année cela ne m’a plus du tout fait cet effet et c’est tout le contraire. J’ai découvert que lorsque l’on n’est pas dans un mode lecture mentale analytique mais dans l’accueil alors il se fait une connexion qui permet de mieux comprendre le vocable utilisé et de saisir les concepts.

      En gros, alors oui le Je suis RA semble être un truc de trop alors qu’en vérité RA (voulant dire Lumière), tu te permet de te brancher au collectif mémoriel correspondant qui n’est pas une entité individuelle mais plutôt une civilisation qui n’a plus besoin de corps physique de matière. On comprend donc que cela peut énerver mais qui ça énerve ? Ton mental-égo qui ne peut supporter les coups de butoir répétitifs.

      Quand tu es dans l’accueil et que ça résonne bien il est évident que ta Petite Voix dit oui d’abord et qu’ensuite ton véritable discernement est bien présent. Alors oui tu as vu juste cependant ce que tu dis prendre avec des pincettes est en vérité la clé de déchiffrage qui ne peut être acceptée en version 3D d’où l’énervement. C’est la manière de ton mental-égo pour te signifier qu’il est en danger et ça se comprend.

      1. Perso ce qui m’a «  » »dérangé » » » ( c’etait pas un dérangement mais on va dire j’me suis mis sur mes gardes comme quelqu’un qui se sent menacé )
        c’est quand j’ai lu la partie où il met la bible j’sais pu où et y prononce  » Adonaï  » enfin bon.. et l’introduction aussi …
        Mais j’me suis vite dit  » Ah .. ça c’est un certain filtre qui me fait agir comme ça  » donc il faut toujours s’observer

        Sinon le contact RA m’a l’air pas mal , ya juste un truc qui me chiffone dans l’histoire …
        Ils disent être les constructeurs des pyramides .. Mais si mes souvenirs sont bons , je me souviens pas tout à fait à 100% à vrai dire ( corriges moi si je me trompe ) il est aussi dit dans le récit de Zorg qu’il a construit les pyramides ou je sais pu quoi… Enfin , qu’il parle de la fonction des pyramides . Enfin ya un délire avec les pyramides et apparement tous ont une version differente ? ou alors les versions differentes se completent aussi comme un puzzle ?
        ( j’ai pas lu encore entierement le bouquin mais …. voilà . J’essaye d’integrer en meme temps meme si j’ai un peu de mal parfois … Enfin ceux qui me connaissent savent que je galere quelque peu… )

        Par contre la vibration elle a l’air de me parler . Je reconnais quelque chose dedans , de loin , assez loin .

        1. Personnellement la lecture et la compréhension de ce qui est écrit ne représente même pas 1% de mon attention dans ma lecture de canalisations, je ressens intimement la connexion dans ce présent comme une « entrevue » d’une facette parmi une infinité d’un diamant (la création toute entière), alors en lisant le début de la canalisation, première séance, il y a eu 10-15 minute de lecture (la première séance), et 2 heures et une nuit entière de connexion, car je sentais directement la présence de RA me traverser, et je passais un petit temps que je ne peux définir à discuter.
          Au niveau des canalisations, j’en recopie à la main sur un cahier car certaines sont si vibrantes qu’elle nécessite une certaine manière d’intégrer. Et au niveau de la lecture je ne lis quasi jamais plus d’un chapitre par session de lecture. (Célia hier a lu 2 lignes et m’a dit que ça lui suffisait 🙂 )
          Parfois deux lignes suffisent à l’être de montrer l’entièreté de qu’il à a donner, et alors quand le verre est plein toujours laisser décuver avant de reprendre….. sinon on bâcle ce qui se cache réellement derrière et celui aura lu 100 livres de 500 pages aura peut-être moins compris celui qui a lu 3 pages.

          1. J’avais envie d’écrire une texte un peu similaire.
            La proposition est d’avant commencer sa lecture, de se poser dans un coin alignée silencieux et immobile, dire bonjour a TM et à Papa Soleil puis inviter Ra. Ra au passage est un complexe social-mémoriel, une civilisation entière, pas juste un individu. Quand il dit je suis Ra, il est en train de se rassembler, de s’aimer, de s’aligner sur qui il est.
            Et puis après, la seul lecture d’une ligne bien savoureuse peut t’emmener dans des digressions internes infinis.
            Je faisais cela avec Metatron/Tyberonn. Parfois il te faut deux heures pour lire trois chapitres et le tout fini par une sieste de laquelle tu te réveille comme si tu sortais d’un périple entier a traverser la foret amazonienne. Épuisé mais heureux.

          2. Je suis Ra. Je plaisante.
            Merci Louis!
            Je vois la lecture/mentalisation comme l’ouverture d’un bec verseur. L’intégration silencieuse qui lui succède est le véritable travail, quelque soit le nombre de mots lus, et quelque soit le temps que ça prend à intégrer.
            Notre seul travail de personnage est d’obéir quand ça nous dit « STOP, maintenant intègre ».
            Les termes qui obsèdent notre mental-égo ne touchent pas le silence.

      2. Ça marche, merci pour ton expérience, je vais tenter d’en tirer l’essence et me faire sous titrer ça intérieurement, tout comme quand on lit la cosmogonie d’Urantia ou bien le contact de BdM que je trouve inattaquable vibratoirement dans ses transmissions !

      3. En passant Laurent, je n’ai pas évoqué que ces répétions énervaient quelque chose en moi, cela m’a plutôt fait sourire, je voulais plutôt parler d’une sorte de mise en garde, allumage plus poussé de mon discernement conscient dans l’accueil.

        Je suis tout à fait d’accord avec toi que se connecter au collectif mémoriel n’empêche pas du tout le discernement d’œuvrer 😊

        Le côté mémoriel par contre est certes intéressant à un certain niveau par contre en ce qui me concerne, je préfère en ce moment les transmissions créatives donc adaptatives à chaquns.

        La lumière est pour moi ni bonne ni mauvaise mais un des côté de la dualité, donc la lumière ne m’intéresse pas tout comme la sombritude non plus.

        Il y a une vibration ni ombre ni lumière, disons plutôt Et ombre Et Lumière qui me berce, dans laquelle la lumière apprend de l’ombre et l’ombre apprend de la lumière.

        Et oui mon expérience me prouve que si lumineux soient ils, les civilisations dites en corps de lumière sont d’un niveau vibratoire mais participent à la dualité, il n’y a pas de liberté réelle dans la lumière par contre dans l’alliance humain et êtreté chacun à sa place, là il y a liberté d’être et à la fois liberté de se perdre en conscience exploratrice.

        Les civilisations lumineuses aprennent de nous et nous les enseignons sur comment s’exerce l’amour, l’organisation intelligente de la volonté de l’un sur les plans d’incarnation.
        Et ils nous aident à nous souvenir et reconstruire les corps lumineux, plus éthérés.

        D’ailleurs j’ai remarqué deux catégories de civilisations lumineuses, les végétariennes qui ne jouent pas avec nos pensées et transmettent créativement et les carnivores de la pensée qui jouent avec nos pensées en envoyant les formes qui captent notre attention afin de s’octroyer de la matière d’attention dont ils se servent comme carburant pour se propulser dans les mondes mentaux et supra mentaux…
        À creuser

        1. Dans la continuité de BDM, il y a Iso V Sinclair avec un autre angle de vue que ceux communément admis :

          « Nous sommes tous un et faisons partie d’un grand tout »

          Cet énoncé, vieux comme le monde du démiurge, est l’adage de l’archonte qui ne peut subsister par lui-même, car coupé de la lumière systémique.
          Ils sont liés au  »grand tout » qui est nul autre que le serveur central, l’Adonaï, le grand AI.
          Le concept de se fondre avec la source est certes romantique, mais c’est un piège qui a ramené dans le cycle de réincarnations beaucoup trop d’âme avec une facilité désarmante.
          Faire un avec ce qui nous entoure, avec une source inconnue, un univers encore plus méconnu et s’en remettre corps et âme à des entités qui se sont toujours cachées de l’homme devrait allumer en nous une sonnette alarme.
          Il faut d’abord savoir de quoi on est réellement entouré.
          Dans ce système clos, c’est l’illusion qui nous entoure, et faire un avec ce type d’énergie synthétique est un retour à la case départ.

          Ici la répétition ainsi que la notion de mémoire de ruche ramènent complètement à la façon dont les archontes fonctionnent pour contrôler le troupeau en restant invisibles

  5. Pour aider à calmer le mental et expérimenter d’être en paix profonde « la fameuse êtreté » le Sahaja Yoga aide pas mal. cet enseignement hindou rejoint celui de Laurent, et colle parfaitement avec cet article. Un outil de plus à ajouter à son arc, pour découvrir qui nous sommes « des êtres divins » et comment devenir notre propre maitres « un créateur incarné responsable »

  6. Sacré article Laurent. Il fait sens. J’admet avoir pour but la connexion avec la partie la plus élevé de mon être. Mes passions, mes pulsions et mes plus sombres aspects sont toujours aux commandes aujourd’hui et parfois j’entrevois ma propre libération.. mais c’est bien éphémère. Ne pas se couper ou s »isoler des autres me paraît être essentiel puisqu’à travers eux, on peut très bien voir où nous en sommes..
    Je vois comme tu dis l’accélération de la chute de la 3d d’un côté et d’un autre, celle de la compréhension de ces choses là pour le plus grand nombre. Dans un equilibre parfait tout à l’air de s’emboîter. Mais malgrés tout le doute est bien souvent là. Sommes nous assez sincères envers nous même quant à la place réelle qu’occupe notre égo ?

  7. La PRÉSENCE I AM est arrivée (à travers des livres) cet hiver , et depuis ma vie ,mon quotidien ont changé, évolué ,et je sens que cela ne s’arrêtera plus . Aux phases de lecture ,succèdent les phases de silence intégration ,et c’est bien là que l’on chemine avec La Présence .
    J’y retrouve vibratoirement tout ce que Laurent nous a »enseigné », pas à pas et qu’il poursuit en ce nouveau blog ;
    Gratitude .

  8. Merci Laurent, tu mets en mots tous mes ressentis.
    Le Soi supérieur et l’Esprit directeur, l’étincelle d’esprit et le petit égo, tout ça c’est devenu si simple aujourd’hui. Grâce aussi à toi. Merci l’ami. 🔥💛🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Attention : Tous les commentaires sont modérés alors inutile de vous attendre que votre commentaire soit publié instantanément alors ne le faites pas en double ou en triple en pensant que c’est un bug informatique. Merci d’avance.

Cette mesure est prise afin d’éviter la dérive inévitable vers le manque de respect envers ce site et tous ses lecteurs. Nous savons tous que la haine, l’agressivité par l’attaque ne sont que des réactions  mentalo-égotiques dûes à la peur du changement. Ces commentaires seront donc systématiquement non publiées.